Communiqué de presse

0 36

Résumé :

Le 30 décembre 2018, Félix Tshisekedi sort vainqueur des élections présidentielles. Cependant sa tâche est des plus ardues dans un pays encore déchiré par un fort problème de nationalité et/ou d’identité depuis plus de cinquante ans. De plus, l’ancien président Joseph Kabila – après dix-huit de pouvoir – a ainsi mené son jeu qu’il reste encore un homme fort dans la sphère politique,  contrôlant  notamment  l’armée.  En  outre,  ces  élections  ont  été  manifestement truquées sans que l’Union européenne n’y trouve à redire. D’ailleurs, alors que la démocratie est  en  net  recul  dans  ce  pays,  on  peut  se  demander  pourquoi  l’ONU  et  la  communauté internationale  n’interviennent  pas  davantage,  à  qui  profitent  réellement  les nombreuses richesses  et  ressources  naturelles  (pétrole,  gaz,  coltan,  uranium)  et  quel  est  le  bilan  de  la mission MONUSCO censée garantir la paix ? Et l’on peut également élargir notre observation en considérant ce qu’il en est de la paix et la sécurité dans la région des Grands lacs et plus particulièrement en comparant trois pays distincts mais très proches : le Rwanda, le Burundi et la RDC.

Argumentaire :

C’est une réflexion poussée que nous propose l’auteur en se penchant sur la situation actuelle de la République démocratique du Congo, en analysant son passé, mais surtout en proposant de véritables solutions pour envisager un avenir meilleur. Propositions qu’il détaille dans un programme précis, envisageant la réorganisation totale de l’État.

Leave A Reply

Your email address will not be published.